être rappelé

ou
remplissez le formulaire de contact

Nous vous rappelons dans les plus brefs délais!

Si vous souhaitez être rappelé par l'un de nos conseillers, veuillez remplir ce formulaire. Nous vous rappellerons dans les plus brefs délais afin de répondre à vos questions

sans aucun engagement et gratuit!

Nom *

Prénom *

N° de téléphone *

Captcha *:
captcha

être rappeler la Forbine

Gérer son stress en entreprise

Auteur: | février 12, 2018 | Non classé | 0 Commentaire

Stress au travail : 3 attitudes à adopter pour le réduire

Efficacité personnelle

 

stress_feature

Le stress est souvent perçu comme positif par les dirigeants. Mais à long terme, il peut avoir des conséquences néfastes sur l’entrepreneur qui doit prendre les décisions et motiver ses troupes.

Voici quelques techniques pour réduire son stress.

Nous sommes tous confrontés au stress, salariés comme entrepreneurs.

Au départ, le stress est une réaction musculaire qui sert à la survie : face à un tigre le cerveau va se mobiliser et produire de l’adrénaline ainsi que de la cortisone pour booster nos performances.

Le stress serait-il donc une bonne chose ? Au départ oui, d’autant que les entrepreneurs ont choisi une situation dans laquelle il faut surmonter des défis.

Beaucoup considèrent donc le stress de manière positive et l’acceptent. Mais lorsque l’environnement devient plus inconfortable et que l’on sent que sa capacité à faire face est insuffisante, le stress peut devenir vraiment handicapant.

Les conséquences néfastes du stress peuvent être d’abord physiques, mais aussi professionnelles. Concentration moindre, difficultés à communiquer, manque d’énergie ou prise de mauvaises décisions . . .

Voici 3 techniques pour gérer son stress :

  • Maîtriser sa respiration : pour atteindre un état de neutralité émotionnelle et réguler son stress.
  • Maintenir un équilibre de vie : cela implique également de prendre du recul sur son activité.
  • Trouver son truc : sport, méditation, musique, . . . à chacun sa manière de calmer son stress.Toutes sont bonnes, à partir du moment où l’on ne se force pas. Il faut que ces moments soient des instants de détente et non de contrainte.

A vous de jouer !